Conseils d’entretien et d’utilisation d’un climatiseur portable

Les climatiseurs portables sont moins contraignant à utiliser et à entretenir qu’un appareil fixe, mais quelques gestes simples permettront quand même d’allonger leur durée de vie et de maintenir leurs performances. De plus cela vous évitera également de respirer de l’air contenant des particules de poussières. Si la climatisation en elle-même n’est pas directement responsable d’effets malsains sur la santé, c’est le mauvais entretien des climatiseurs qui en est à l’origine, d’où l’importance à accorder à celui de votre appareil.

Venez consulter : Acheter climatiseur mobile

conseils entretien et utilisation climatiseur mobile

Conseils d’entretien

L’entretien courant

Le premier principe à adopter est de procéder souvent à son nettoyage mais de proscrire tous les détergents et autres produits d’entretien. Un simple chiffon humide fera parfaitement l’affaire et permettra de nettoyer chaque endroit extérieur. Mais avant tout, n’oubliez pas de débrancher l’appareil afin d’éviter tout risque d’électrocution ! Et en nettoyant la coque, prenez garde de ne verser aucun liquide à l’intérieur.

Cette action est conseillée chaque semaine si le climatiseur mobile est utilisé de façon quotidienne. Pensez également à vider régulièrement le bac à condensats, qui contient la condensation de l’eau contenu dans l’air.

A lire : Le test du rafraîchisseur d’air mobile OneConcept Carribean Blue

Nettoyage des filtres

Étant donné qu’ils ont pour rôle d’empêcher les particules de se répandre dans l’air soufflé, ils doivent être nettoyés de façon fréquente. Cela permet de garder toujours la même capacité de filtrage de l’air et de ne pas réduire la puissance du souffleur. Il est donc indispensable de procéder à leur nettoyage complet tous les quinze jours. Il faudra alors les retirer complètement du climatiseur pour les aspirer avec la petite brosse de l’aspirateur. Par la suite, un rinçage à l’eau suivi d’un essuyage consciencieux est nécessaire avant de les replacer dans l’appareil.

Le détartrage

Cette opération n’a besoin d’être effectuée qu’une fois par an mais ne doit pas être oubliée pour que l’appareil puisse se débarrasser du calcaire et durer le plus longtemps possible. Pour cela, il est vivement déconseillé d’utiliser un détartrant classique qui ne sera pas forcément adapté et de n’utiliser que le produit fourni par le fabricant. Il suffira de lire les instructions correspondantes pour s’en servir correctement.

Le liquide de refroidissement

Cette partie du climatiseur doit bien entendu être entretenue au moins une fois par an. Cependant, seul un professionnel dans le domaine est habilité à le faire car il s’agit d’une technique de précision et qui demande des compétences spécifiques. En l’occurrence, il sait manier les gaz qui se trouvent à l’intérieur en toute sécurité tout en se protégeant avec un masque professionnel et des gants épais pour se protéger correctement.

Stockage de votre appareil durant l’hiver

Si vous arrêtez d’utiliser votre climatiseur mobile et que vous deviez le ranger, laissez-le de préférence en position verticale pour ne pas endommager le circuit de refroidissement et à le protéger de la poussière en le recouvrant.

Conseils d’utilisation

L’utilisation d’un climatiseur mobile est très simple. Avant de le mettre en marche, lisez avec attention les conseils de sécurité et le mode d’emploi. Vous y trouverez tous les détails pour faire fonctionner votre appareil dans des conditions optimales : choix de la température, vitesse de ventilation, programmation de la minuterie…

A consulter aussi : Le test du climatiseur mobile Trotec 2010 E

Fonctionnalités et programmes

Certains climatiseurs mobiles disposent de fonctions complémentaires. Ces options apportent un meilleur confort dans le fonctionnement quotidien de l’appareil. L’option permettant de programmer une heure de démarrage ainsi qu’une durée de fonctionnement est également très appréciable sur une clim mobile. On peut ainsi profiter du frais sans attendre en rentrant du travail… Enfin, la fonction ioniseur de certains climatiseurs apporte un rééquilibrage des ions dans l’atmosphère en filtrant les poussières électrisées. On élimine ainsi les phénomènes électrostatiques.

A quelle température régler sa clim ?

S’il fait 30°C dehors, inutile de le programmer à 18°C. Non seulement il va consommer beaucoup d’énergie pour (éventuellement) atteindre la température souhaitée, mais surtout, au delà d’un écart de 10°C, vous risquez un choc thermique. L’idée est de le régler entre 3 et 7°C de moins que la température extérieure.

Quant au réglage du climatiseur, il doit se faire avec précaution. L’écart entre la température ambiante de la pièce et la température extérieure ne doit jamais excéder 8°C, sous peine de connaître un choc thermique. En effet, notre corps est assez sensible aux grandes variations de température (supérieures à 10°C), qui peuvent provoquer divers maux de tête, jusqu’à des cas plus graves comme la perte de connaissance ou l’arrêt respiratoire.